Infaillible 24H-Matte de L’Oréal : le fond de teint miracle pour les peaux grasses ?

Hello ! Suite à l’article concernant ma sélection de produits pour un teint mat, je vous avais promis de vous faire une revue plus en profondeur du fond de teint Infaillible 24H-Matte de L’Oréal. J’ai beaucoup entendu parler de ce produit, et toutes disaient la même chose : LE fond de teint parfait pour les peaux grasses, et pour atteindre le summum de la matité.

J’avoue ne pas m’être ruée en magasins après avoir entendu autant de louanges sur ce produit, tout simplement car j’étais sceptique. J’ai  testé tellement de fonds de teint dont tout le monde parlait, pour qu’en fin de compte le résultat ne soit pas concluant sur moi, que j’y croyais vraiment moyen. Puis une personne de mon entourage l’a testé. Et une deuxième. Puis ma mère l’a acheté (alors qu’il ne convient pas du tout à son type de peau haha). C’est là que je me suis dit « c’est bon ma fille, faut que tu le testes ! ».

loreal-infaillible-matte-reviewloreal-infaillible-matte-review

…………………………………………………
CE QU’EN DIT LA MARQUE
………………………………………………….

« – Pour la 1ère fois, une formule enrichie en Complexe Minéral Absorbant qui contrôle les brillances instantanément et tout au long de la journée. Zéro retouche. Sa texture fluide non grasse, au toucher velouté, laisse la peau douce et souple, sans effet masque et sans dessécher.
– Non comédogène.
– Idéal peaux mixtes à grasses.
– Convient aux peaux sensibles.
– Résiste à l’humidité et à la transpiration. »

Je possède la teinte 13 Rose Beige et je pense que ce fond de teint n’est peut-être pas l’idéal pour celles au teint de « porcelaine » car je n’ai pas la carnation la plus claire, je dois généralement prendre dans les teintes medium, et celle-ci n’est pourtant que la deuxième. Elle est d’ailleurs, comme son nom l’indique, légèrement trop rosée pour moi (une teinte plus dorée aurait mieux convenu à mon teint).

loreal-infaillible-matte-review…………………………………………………
LE PACKAGING
………………………………………………….

Le produit est fourni dans un format tube me convenant très bien. Je n’ai pas vraiment de préférence entre ce format et un flacon pompe,  le seul inconvénient que je trouve à ce format-ci est que je ne sache pas voir la quantité restante. Oui, on peut essayer d’évaluer en sentant, mais ce n’est jamais très représentatif pour moi (sauf quand il n’y en a plus, là y’en a plus !).

loreal-infaillible-matte-reviewloreal-infaillible-matte-review

…………………………………………………
LA TEXTURE
………………………………………………….

Pour un fond de teint au fini mat, celui-ci n’a pas une texture trop consistante. Elle n’est pas trop liquide non plus, je dirais qu’elle se situe entre les deux avec un aspect plutôt crémeux. Pour donner un exemple, si je dépose une goutte sur le dos de ma main, celle-ci ne va pas couler automatiquement partout.

loreal-infaillible-matte-reviewIMG_3068-horz

…………………………………………………
LA COUVRANCE
………………………………………………….

 La couvrance est de moyenne à très forte. Je ne l’aime par contre pas appliqué au pinceau, l’aspect n’étant à mes yeux pas naturel. Je préfère mille fois l’appliquer au Beauty Blender, qui permet autant d’étirer une petite quantité pour une couvrance moyenne, ou encore d’ajouter de la matière pour mieux couvrir quelques imperfections. J’ai pour habitude d’étirer la matière du centre du visage vers l’extérieur, la couvrance étant plus importante vers le centre de mon visage.

On peut voir sur les photos ci-dessous, prises un jour où j’avais pas mal d’imperfections et de rougeurs, que le fond de teint a quasiment tout couvert. Je n’aime pas appliquer trop de matière sur mon visage, mais on peut clairement voir le résultat. L’une ou l’autre imperfection étaient encore légèrement visible, mais rien de flagrant.

loreal-infaillible-matte-reviewloreal-infaillible-fond-de-teintloreal-infaillible-fond-de-teint

…………………………………………………
LA TENUE
………………………………………………….

Faisons simple : la tenue de ce fond de teint est la meilleure parmi tous ceux que j’ai pu tester jusqu’à maintenant. Mon teint ne reste pas parfaitement mat toute la journée (sincèrement mission impossible pour moi), mais la matière ne disparaît pas entièrement après 3 heures (ce qui généralement le cas). Les photos suivantes n’ont pas été prises le même jour que celles du dessus, je précise aussi que je poudre toujours mon teint.

Lorsque je l’applique, le teint est parfaitement mat. J’ai tendance à ajouter un peu d’highlighter pour tout de même donner un peu de reflet à mon visage, mais pour ces photos, je m’en suis passée. J’ai donc appliqué le fond de teint vers 9H30, et un peu plus de trois heures plus tard, le fond de teint est toujours bien présent. Il commence très légèrement à briller, mais rien de très voyant. Vers 18H, c’est certain, le fond de teint est beaucoup plus brillant, principalement au niveau du nez, le reste du visage étant simplement naturellement glowy. Le nez aurait bien besoin d’être repoudré, et le rendu est beaucoup moins couvrant, mais point positif, le fond de teint ne s’oxyde pas au fil de la journée, et ne bouge pas.

IMG_2983-horz

En conclusion, ce fond de teint est pour moi une vraie réussite pour les peaux grasses, et immédiatement monté dans mon top 5. Les seules fois où je l’apprécie moins sont lorsque j’ai la peau moins grasse, le front plus sec. Le fond de teint donne immédiatement un aspect « peau desséchée » pas flatteur du tout. Il est clairement destiné aux peaux mixtes à grasses, sur lesquelles il a un rendu vraiment idéal !

Et vous, que pensez-vous de ce fond de teint, envie de le tester ?

Mathilde

Rendez-vous sur Hellocoton !

Redécouvrir l’huile démaquillante avec Super Facialist by Úna Brennan

Aujourd’hui, parlons un peu huile démaquillante. Cette dernière année, j’ai totalement mis de côté ce type de démaquillage, alors que c’est certainement mon favori. La seule raison est que j’ai pas mal vécu dans les valises, et niveau optimisation de l’espace, mon gros pot d’huile de coco – que j’utilisais au quotidien – n’est pas forcément la meilleure option lorsqu’il faut embarquer sa vie dans une ou deux valises. Je suis donc repassée à l’eau micellaire, ma seconde option, et un peu plus pratique avec sa bouteille. Par habitude, j’ai continué à me démaquiller de cette façon, jusqu’à février. Je suis passée à ce moment là par une petite période où j’avais une folle envie de tester plein de looks, j’utilisais donc plus de maquillage. Ma peau se portait très bien, c’était l’emballe ! Sauf que je trouve que l’eau micellaire n’est plus aussi efficace dès qu’on utilise plus de matière sur le visage. En plus de ça, le démaquillage me semblait beaucoup moins agréable, et je n’avais qu’une envie : repasser à l’huile démaquillante. Mais je me trouvais à Londres, sans mon chouchou, l’huile de coco (voir ses différentes utilisations en beauté).

huile-demaquillante-Super-facialist-by-una-brennan

Je suis donc allée faire un tour chez Boots, où j’ai trouvé la Super Facialist by Úna Brennan – le produit au nom impossible – pour moins de 10£. J’en avais déjà entendu parler quelques fois sur des blogs et chaînes Youtube anglais, j’ai donc sauté le pas, vu son prix plutôt raisonnable. Son packaging est assez pratique : en plastique (une nécessité pour la gaffeuse que je suis, j’aurais trop peur de casser la bouteille si elle était en verre) mais restant néanmoins joli, même presque élégant. Le produit est à verser dans le creux de la main, et est facile à doser : en secouant légèrement une à deux fois, quelques grosses goûtes tombent. Les packagings où tout le produit vient d’un coup, peu pour moi !

huile-demaquillante-Super-facialist-by-una-brennan

J’étais très curieuse de tester cette huile démaquillante, même carrément surexcitée.. Jusqu’à ce que j’ouvre la bouteille pour la première fois, et sente l’odeur du produit : une odeur d’agrumes, comme je les déteste. Lors de la première application, je me souviens même avoir pensé « oh mais non, c’est pas possible, JAMAIS je n’arriverai à utiliser ce truc… ». C’était un peu la panique à bord et la déception, tellement j’étais rebutée par l’odeur. Sauf que sur le moment, je n’avais pas d’alternative, j’ai donc continué à ce produit, et j’ai du finir par m’y habituer car aujourd’hui (heureusement), je ne la sens plus du tout.

Avec ce type d’huile, on utilise d’abord le produit pour dissoudre le maquillage et la matière au niveau des yeux, et de la bouche, et on vient ensuite rincer le tout, le produit se rinçant par émulsion. Pour ma part, c’est quelque chose que je n’arrive pas du tout à faire, car j’ai simplement l’impression de ne pas tout enlever.

Ma façon de l’utiliser – et avec n’importe quelle huile d’ailleurs – est de nettoyer le visage effectivement avec l’huile, bien masser la peau pour être certaine que tout soit bien dissous, et je viens ensuite humidifier un large coton que je passe sur tout le visage. Cette technique me permet de mieux démaquiller ma peau qu’en passant simplement l’eau avec mes mains ! Le démaquillage reste très agréable, je n’ai pas la peau qui tire par la suite – comme je pourrais l’avoir avec une eau micellaire – mais il ne reste aucun résidus gras pour autant.

Cette façon de se démaquiller reste pour moi la plus efficace, et la plus agréable, et je ne sais pas comment j’ai pu rester si longtemps sans utiliser d’huile démaquillante. C’est certain, après avoir terminé ce produit, je continue à l’huile, l’eau micellaire ne sera qu’au cas-où !

huile-demaquillante-Super-facialist-by-una-brennan

Et vous, quel est votre type de démaquillage favoris ?

Pour en savoir plus sur les différents types de produits pour se démaquiller, checkez cet article qui vous aidera certainement !

Mathilde

Rendez-vous sur Hellocoton !

La quête du teint mat longue durée.

Et bien, j’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne suis plus revenue ici. Du moins, ça fait un moment que je n’avais plus écrit d’article beauté. Le pourquoi ? J’ai été totalement débordée ces dernières semaines, épuisée, et fatalement un manque de motivation a suivi. Si je n’ai pas l’énergie, je me vois mal me forcer à écrire ou éditer des photos, j’ai donc préférer écouter mes besoins, et faire à mon rythme. Je savais que dans tous les cas, ce n’était pas un abandon du blog, que ce n’était que temporaire, je n’avais donc pas envie de me forcer, de peur de m’en dégoûter. Mais tout commence à légèrement se calmer et avec le retour du beau temps (enfin !) j’ai envie de m’y remettre, lentement mais sûrement ! (Même si l’article d’aujourd’hui n’est pas forcément en concordance avec ce temps magnifique)

Et aujourd’hui, on va parler mattité. Si comme moi, vous êtes sujettes à une peau à tendance grasse, vous connaissez cette galère qu’est de garder un teint mat toute la journée. Pour ma part, j’avais jeté l’éponge depuis longtemps, ne trouvant rien tenant plus d’une heure sur ma zone T (principalement au niveau du nez, mon front ayant tendance à être parfois sec). Je me contentais juste de fond de teints classiques, ne cherchant même plus à acheter ceux matifiants étant donné qu’ils avaient peu d’effets sur ma peau. (Le seul ayant eu des résultats concluants est de la marque Covergirl) Et puis dernièrement, j’entendais tellement parler d’un fond de teint bien précis, que mon envie de trouver des produits fonctionnant pour moi s’est réveillée.

Je me suis donc lancée dans une quête du teint mat, en regardant à différents produits, que je viens vous présenter aujourd’hui. Je n’arrive toujours pas à avoir un teint parfaitement mat tout au long de la journée (d’ailleurs ces derniers jours ma peau est dans une période particulièrement critique où elle ne veut juste plus du tout rester sans brillance) mais j’ai remarqué une nette différence depuis que j’utilise ces différents produits. Mon teint reste mat bien plus longtemps qu’avant (ce n’est pas difficile de faire plus d’une heure en même temps) et pour moi, c’est le bonheur !

teint-mat-longue-tenue

Les produits sont de différentes marques, et de différentes gammes de prix : j’utilise autant du NYX et du L’Oréal, que Smashbox et Urban Decay. Je n’utilise qu’un seul fond de teint même si je pense doucement ressortir les textures plus légères, mais j’ai sinon deux options au niveau de la base de teint, et du spray fixateur. Il y a certains produits que je n’avais pas testé auparavant, tels que les sprays fixateurs, j’ai donc voulu mettre toutes les chances de mon côté, et j’ai fait la routine totale !

teint-mat-longue-tenue

LA BASE DE TEINT

teint-mat-longue-tenue

Lorsqu’on a la peau à tendance grasse, une base de teint peut vraiment faire la différence. A appliquer après la crème  hydratante et avant le fond de teint, il y en a pour différents besoins : lisser la peau, diminuer l’apparence des pores ou des rougeurs, ou encore pour matifier le teint. C’est donc ce que je recherche dans une base de teint. Après m’être renseignée, j’ai l’année dernière craqué pour la Photo Finish Pore Minimizing de chez Smashbox. Comme son nom l’indique, celle-ci est au départ ciblée pour diminuer l’apparence des pores, mais elle fait en même temps un job excellent en termes de matité (apparemment même mieux que la base de la même gamme prévue à cet effet), grâce à sa texture non grasse.

Sa texture plutôt épaisse au départ et de couleur chair, a vraiment cet velour/effet poupée de cire une fois appliquée, et elle aide en même temps à lisser l’aspect de la peau. Au niveau de la matité, elle est en effet très efficace. J’ai d’ailleurs une fois remarqué totalement par hasard qu’en la réappliquant par dessus son teint quand on commence à reluire légèrement, celle-ci le garde mat pendant très longtemps, et c’est là qu’elle a été la plus efficace pour moi ! (pourquoi, comment, je ne sais pas, et ce n’est pas un geste que je fais généralement, malheureusement, mais je trouve ça toujours bon à savoir, si on a une occasion spéciale)

teint-mat-longue-tenue

La second base de teint est  la Shine Killer de chez NYX. Beaucoup moins onéreuse, celle-ci est spécialement ciblée pour éliminer toute brillance disgracieuse sur le visage. Sa texture est totalement différente de la Smashbox : en texture gel transparente, elle semble beaucoup plus légère mais a un effet plus siliconé une fois sur la peau. Les deux m’apportent le même type de matité dans la vie de tous les jours, appliquées avec le même fond de teint.

teint-mat-longue-tenue teint-mat-longue-tenue

LE TEINT

teint-mat-longue-tenue

Le produit ayant déclenché l’envie de retenter à nouveau le teint mat est le fond de teint Infaillible 24H-Matte de L’Oréal. J’ai tellement entendu parler de ce fond de teint de la part de personnes ayant elles aussi une peau à tendance grasse, ça n’a fait que me conforter dans l’idée de le tester. J’ai sauté le pas il y a plusieurs mois, et là, révélation ! Je vous fais très prochainement une revue plus complète avec swatches et le résultat sur la peau, mais ce fond de teint a vraiment été la révélation pour un teint mat durant plus longtemps dans la journée. Je lui trouve tout de même certains défauts (dont je parlerai plus en profondeur dans la revue sinon ça ne servira pas à grand chose), mais en se fixant sur le but principal, la matité, celui-ci est un grand oui.

teint-mat-longue-tenue

Pour poudrer le tout, j’ai tendance à préférer les poudres libres et translucides, étant celles au rendu le plus naturel selon moi. Lorsque je suis tombée à court de ma dernière poudre, j’ai voulu tester une translucide de chez NYX, mais elle n’étais plus disponible, je me suis donc rabattue sur la NYX Set It & Don’t Fret It. Bien que je la trouve assez efficace pour poudrer le teint, elle est cependant moins naturelle qu’une translucide, et elle est moins adaptée pour le dessous de l’oeil selon moi, n’étant pas assez fine à mon goût. C’est certain, même si elle matifie assez bien, ça ne vaut pas une translucide !

teint-mat-longue-tenue

LES SPRAYS FIXATEURS

teint-mat-longue-tenue

Voici le dernier produit, que je n’avais jamais testé auparavant. J’entendais parler des sprays fixateurs depuis des années, mais jamais je n’avais sauté le pas, alors que ce type de produit promet de faire tenir le maquillage pendant des heures. Le premier est le All Nighter Makeup Setting Spray d’Urban Decay. Celui-ci est très « condensé » je dirais, et s’applique en touche finale. Malgré son effet humide lors de l’application, le produit sèche totalement mat, et ne bouge pas la matière. Au contraire ! Je le trouve très efficace aussi appliqué avant de faire le teint, il permet de faire en sorte que les produits appliqués restent en place.

Le second, le Matte Finish de NYX est bien plus léger au niveau du spray, mais a une légère odeur d’alcool (très légère qui ne reste que quelques secondes). Celui-ci est un peu moins efficace que le premier, je le considère donc un peu plus comme un spray pour tous les jours.

teint-mat-longue-tenue

 

Comme je le disais, je n’ai pas un effet parfait et magique, mais le rendu mat est bien présent, et tient bien plus longtemps que ce que j’ai pu essayer auparavant. Ces produits font la différence sur ma peau, et si vous rencontrez le même problème de peau matte que moi, j’espère pouvoir vous aider à trouver des produits faisant aussi la différence pour vous.

D’ailleurs si vous avez certains produits « miracles » pour vous, ou quelques autres conseils, je suis vraiment preneuse !

Mathilde

Rendez-vous sur Hellocoton !

London Diary – Camden Town & Borough Market

Aujourd’hui, je reviens enfin partager avec vous certaines de mes photos de Londres. Je me dis que quitte à les éditer pour moi, autant vous en faire en profiter un peu aussi non ? Au fur et à mesure, je les classe dans l’ordre dans lequel j’ai visité : Quartiers, lieux spécifiques, musées. Tout est donc catégorisé, et je vous avais déjà fait un article sur mon quartier favoris, Notting Hill, comprenant pas mal de belles rues à visiter si vous vous y rendez.

Cette fois-ci, c’est de Camden, et le Borough Market dont j’ai envie de vous parler, principalement car j’ai une toute petite vidéo à partager avec vous, filmée à Camden Town.

CAMDEN TOWN

Ce quartier était l’un de ceux m’intriguant le plus, évidemment pour sa culture alternative plutôt reconnue. Repère des gothiques, rock’n’roll, punks, c’est un peu LE quartier où tout le monde a l’occasion d’exprimer sa personnalité à l’extrême. C’est d’ailleurs pour ça que Londres est une ville qui me plaît, et même le Royaume-Uni en général, et c’est certainement une des raisons pour lesquelles ce quartier est devenu si connu : la possibilité d’exprimer haut et fort sa personnalité, sans la peur d’être jugé par ce qu’on projette.

London-Camden-Town Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Enchanted Forest by SLEEK

J’ai déjà fait des looks colorés sur le blog, mais comme celui que je vous présente aujourd’hui, jamais je pense. Il m’a été inspiré par la palette Enchanted Forest de Sleek, que j’ai entièrement utilisée pour les yeux. Les palettes Sleek font partie de mes favorites au niveau du rapport qualité prix : elles coûtent 8£ pour 12 fards d’une pigmentation incroyable, parfois même meilleure que certaines marques de luxe. On peut d’ailleurs désormais retrouver la marque chez Di en Belgique, mais je n’ai pas encore eu le temps d’aller y jeter un coup d’oeil pour voir les prix, si ceux-ci sont similaires ou plus élevés.

Depuis quelques mois déjà, j’avais envie d’ajouter une nouvelle à ma collection, sans savoir exactement laquelle. Difficile de se décider avec tant de choix ! Je voulais vraiment quelque chose de coloré, histoire de pouvoir m’éclater pour des looks sur le blog. #Grandespaupièresleretour C’est finalement sur la Enchanted Forest que j’ai jeté mon dévolu. Les tons me plaisaient énormément, mais surtout, elle m’inspire des combinaisons de fards originales que j’ai tout de suite eu envie d’essayer.

IMG_2575

La palette est, comme vous pouvez le voir, loin des tons nudes. Alliant du magenta, aux tons bleux-verts à violets, il y a de quoi l’éclater, autant avec des fards mats qu’irisés. Le seul fard me décevant est le premier, Glass Slipper. J’ai l’impression que les fards clairs et mats à la fois sont un peu la bête noire de la marque : toujours fort poudreux, et peu pigmentés. Heureusement, les autres fards rattrapent largement le tir, avec  une pigmentation idéale et une texture crémeuse, facile à travailler. Certains font effectivement quelques chutes, mais rien de bien grave. Ce qui est sûr, c’est qu’avec une palette Sleek, on n’est pas volée !

IMG_2527IMG_2549IMG_2705IMG_2706

Pour ce premier look (et certainement pas le dernier), j’ai décidé de créer un makeup avec le creux de paupière très vibrant, en y utilisant le fard magenta mat Béatrice. Bien qu’il ressorte plus rouge sur le swatche, sa teinte tire plus sur le fushia comme sur les photos du look. L’astuce pour l’appliquer est d’y aller petit à petit, en estompant le plus possible, et en ajoutant de la matière pour intensifier sans pour autant se retrouver avec l’effet clown.

J’y ai associé deux fards d’un bleu irisé, tous deux s’accordant parfaitement. De cette façon, j’ai appliqué Daphné, le fard bleu-vert sur toute la paupière, en laissant le centre vide, où j’ai appliqué le plus clair, Happily Ever After qui tire quant à lui plus sur le bleu-gris,  pour plus de relief et un effet touche de lumière assuré. (Comme si mes paupières n’étaient pas assez grandes haha, je sais) J’ai réutilisé le fard magenta au ras de cil inférieur pour lier le makeup, et j’y ai ajouter un trait de liner, OF COURSE, car pour moi  il finissait vraiment le look.

 IMG_2584 IMG_2572   IMG_2593IMG_2596

Pour aller avec, j’ai utilisé l’Intense Butter Gloss de NYX en teinte Spice Cake dont je suis vraiment dingue en ce moment, et qui s’accorde parfaitement au fard dans le creux de la paupière. Ce look est loin d’être discret, je ne le porterais évidemment pas pour tous les jours (je suis plus pour eyeliner, mascara et peut-être un rouge à lèvres nude) mais je me suis éclatée à le réaliser, et je le porterais bien pour une soirée ou une occasion.

IMG_2568

PS : à celles m’ayant  demandé pourquoi on ne voyait jamais ma tête en entier ou de loin, il n’y a pas de raison très compliquée, c’est simplement que je suis une quiche pour prendre des photos de plus loin, et elles sont toujours toutes floues. Rares sont celles que j’arrive à avoir nettes. Voila, comme ça vous savez tout !

Mathilde

Rendez-vous sur Hellocoton !